Archives mensuelles : décembre 2011

Obsession de décembre: le thé

Vivre avec une autre Asiatique crack de thé n’aide sûrement pas ma cause: je consomme de façon largement abusive du thé. De ces temps-ci, je bois quasiment tous les jours du thé vert japonais Sencha, acheté à la boutique My Cup of Tea/Ma Tasse de Thé. Il s’agit d’ailleurs de mon endroit préféré où m’approvisionner en petites herbes à infuser.

Pour Noël, j’ai offert à ma colocataire crack de thé Lu Wei une tasse de voyage spécialement conçue pour infuser le thé. La boutique David’s Tea vend probablement une des meilleures que l’on puisse trouver sur le marché: de marque Timolino, celle-ci possède un filtre pour infuser le thé que l’on peut enlever à notre guise. Elle conserve très bien la chaleur, ne laisse pas s’échapper les feuilles de thé lors de la dégustation (ou du moins, très peu), est SUPER HERMÉTIQUE et se décline en plusieurs couleurs.

Notez le « super hermétique » en lettres majuscules et police grasse et soulignée que je considère un critère primordial et essentiel à évaluer lors de l’achat d’une tasse de voyage, soit sa capacité à être littéralement balancée dans un sac à dos sans échapper une seule goutte.

Si vous voulez vous lancer dans la dégustation de thé (et je vous préviens, on en devient accro quasiment autant qu’avec le café), laissez-moi vous donner un conseil de base que je n’ai compris que tout récemment: le choix d’une théière est tout aussi important que le choix même du thé. À mes débuts, – vous l’avez d’ailleurs vue sur mon blog dans mes toutes premières publications – j’employais une théière qui avait probablement plus une vocation décorative. Elle versait foutument mal et nous offrait immanquablement une flaque sur la table, c’était inévitable!

Je me suis ensuite procuré une petite théière dans une sorte de… pas Dollarama, mais dans un magasin à bidules bon marché de la vie quotidienne à Shanghai, avec des motifs typiquement chinois. Elle était pas chère (5$) et elle verse d’ailleurs fort bien, je l’adore! Les petites tasses qui l’accompagnent ont d’ailleurs été achetées au Chinatown de Montréal. Remarquez la forme de son bec. J’y reviendrai dans quelques instants.

Je me suis rendue compte que lorsque je recevais plusieurs personnes, ma théière chinoise ne suffisait plus: une grosse théière n’aurait donc pas été de trop dans ma cuisine. Je suis donc tombée sur ces théières qui pouvaient contenir 1L d’eau, achetées chez Farfelu au Carrefour Laval. J’en ai d’ailleurs acheté une rouge et une verte. Je voulais offrir la première dans un échange de cadeaux, mais en essayant la verte, je n’ai pas pu me résoudre à la donner: elle versait tellement mal et sa poignée chauffait si rapidement que je trouvais cela irresponsable de donner un objet aussi immonde en cadeau. En attendant, elle me sert de décoration: elle fait un très joli centre de table. Je pense également la convertir en pot à encens… Par contre, 15$ pour un pot à encens, c’est bien cher payé.

Bon, je reviens à cette histoire de becs: quand vous choisissez une théière, faites attention à la forme de l’embout de son bec. Si celui-ci est pointu comme celui de ma théière achetée à Shanghai, celle-ci versera bien. S’il s’avère être arrondi comme celui de la théière verte et celui de ma toute première théière blanche, ne pensez même pas dépenser un seul sou là-dessus: elle ne vaut rien, elle versera mal et vous aurez une belle flaque sur la table à chaque fois que vous voudrez vous servir. Par contre, elle sera jolie sur votre table avec des fleurs à l’intérieur.

Idéalement, il vous faudra tester vos théières avant de les acheter, surtout si vous dépensez un fort prix là-dessus. Ce que j’ai d’ailleurs fait lors de l’achat de cette merveilleuse théière en verre soufflé de My Cup of Tea: elle verse admirablement bien, possède un grillage à infusion qui s’enlève aisément et se nettoie facilement et rend justice aux thés fleurissants, vous savez, ces boules de thé qui s’ouvrent une fois infusées sous forme de fleur. Pour 50$, j’obtins donc non seulement la théière de 1,2L, mais également la boîte des douze thés Zodiac Bloom pour seulement 10$ au lieu de 30$.

Regardez ce magnifique bec!!!! No dripping, me rassurait la vendeuse! Et qu’est-ce qu’elle avait raison…

Je vous parlerai plus tard de ces fameux thés Zodiac Bloom (je trouve d’ailleurs que ce sont les meilleurs thés fleurissants en ville et j’en ai testé plusieurs déjà): à eux seuls, ils valent leur propre article.

Sur ce, je vous laisse sur ces mignonnes petites tasses de dégustation de chez Camellia Sinensis que ma chère Alice m’a offertes à mon anniversaire après avoir cassé quelques unes de mes tasses lors d’une soirée un peu trop arrosée.

***

Adresses utiles:

My Cup of Tea – Ma Tasse de Thé
On visite pour leurs variétés de thés bien épurées, leur verrerie, les vendeuses hyper sympathiques et la déco marrante
1057A Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2Z 1J6
T 514 861 8800
http://www.mcot.ca/

Les thés David’s Tea
On visite pour leurs accessoires à thé et leurs thés pour les rhumes et les gueules de bois. Sinon, évitez les thés trop aromatisés qui sont d’ailleurs devenus malheureusement leur spécialité.
705 rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal (Québec) H3B 4G5
T 514 284 6060
http://www.davidstea.com

Maison de thé Camellia Sinensis
On visite pour le salon de thé, l’ambiance relaxante, le cheesecake au thé vert (OMG, best cheesecake EVER!), les thés importés d’à travers le monde et les différents modes d’infusion.
351 rue Emery
Montréal (Québec) H2x 1J2
T 514 286 4002
http://camellia-sinensis.com/the/